Ce n'est pas une tradition, encore moins une coutume pour nous, cadres et forces vives de la Province du Poni, de se pourfendre dans les médias et autres réseaux sociaux, pour manifester bruyamment notre solidarité à un des nôtres, victime d'acharnement qui ne dit pas son nom.

Lire l'article original sur :

http://lefaso.net/spip.php?article79299

Pin It

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris