MARATHON - Entre la lessive, les courses, la préparation des repas, le cours de danse du petit dernier et les devoirs, il faut caser des sorties longues et courtes, des séances de fractionné, faire un peu de sport complémentaire, garder la motivation mais aussi assurer au travail la journée et prendre soin de son couple.Tenir le rythme des douze semaines de préparation au Schneider Electric Marathon de Paris semble bien plus difficile que de courir 42km par un matin d'avril dans les rues de la capitale.

Source :

https://www.huffingtonpost.fr/2018/03/17/preparer-le-marathon-en-tant-que-femme-cest-aussi-sattaquer-a-sa-charge-mentale_a_23377294/

Pin It