Au Sénégal, les tresseuses traditionnelles dont les doigts experts savent si bien façonner les cheveux des femmes font de moins en moins de recettes auprès des jeunes filles qui, aujourd'hui, préfèrent confier leurs têtes aux tenantes des salons de coiffure.Certes, ces dernières tressent mais elles se penchent davantage sur les perruques conçues à partir de cheveux naturels ou synthétiques dont s'affublent leurs clientes.

Source :

https://www.journalducameroun.com/pour-une-tete-bien-faite-les-senegalaises-preferent-la-perruque-aux-tresses/

Pin It
  data-matched-content-ui-type="image_card_stacked"