Dénuement et marginalisation, accentués par la faiblesse des pouvoirs publics, figurent parmi les principales raisons qui poussent les jeunes africains vers l'extrémisme violent, selon une nouvelle étude du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Lire l'article original sur :

http://www.lejecos.com/Afrique-Denuement-et-marginalisation-poussent-les-jeunes-vers-l-extremisme-violent_a11449.html

Pin It