De nouvelles violences meurtrières ont éclaté jeudi au Nicaragua, paralysé toute la journée par une grève générale, portant à plus de 160 le nombre de morts depuis le début de la vague de contestation contre le président Daniel Ortega, durement réprimée par le régime.Au moins trois personnes ont été tuées par balles ces denières heures lors d'assaut lancés par les forces anti-émeutes et des milices paramilitaires pro-gouvernementales contre les barricades érigées par les manifestants, selon le Centre nicaraguayen des droits de l'homme (Cenidh).Ces violents incidents se sont produits dans plusieurs bastions de l'opposition autour de la capitale Managua, notamment Nagarote (nord-ouest), Tipitapa (est) et Masatepe (sud), a précisé à l'AFP Marlin Sierra, directrice du Cenidh.Depuis minuit, le pays est paralysé par une grève nationale, décrétée par l'opposition pour protester contre la répression des manifestations, qui a fait 161 morts et plus de 1.300 blessés depuis le début du mouvement le 18 avril.

Source :

https://information.tv5monde.com/info/la-greve-generale-au-nicaragua-endeuillee-par-de-nouveaux-affrontements-243699

Pin It




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir