A moins de deux semaines des élections législatives, la tension s'est ravivée samedi au Pakistan au lendemain d'un attentat-suicide contre un meeting électoral qui a fait au moins 128 morts et de l'arrestation de l'ex-Premier ministre Nawaz Sharif.Revendiqué par le groupe Etat islamique, l'attentat, dont le bilan est encore provisoire, s'est produit à Mastung, à une quarantaine de kilomètres de la capitale de la province instable du Baloutchistan, Quetta, dans le sud-ouest du pays.Il s'agit du troisième attentat cette semaine et du deuxième en une journée vendredi visant un meeting électoral, avant les élections législatives du 25 juillet, dans un climat de plus en plus tendu.L'ex-Premier ministre Nawaz Sharif, condamné la semaine dernière à dix ans de prison pour corruption, a lui été placé en détention avec sa fille Maryam, condamnée à 7 ans de prison, à son arrivée au Pakistan vendredi en provenance d'Abou Dhabi.Sa condamnation avait été dénoncée comme "politique" par son clan et fait brusquement monter la tension avant les élections.

Source :

https://information.tv5monde.com/info/le-pakistan-sous-haute-tension-apres-un-attentat-suicide-meurtrier-et-l-arrestation-de-nawaz

Pin It




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir