Les Maliens ont participé dimanche 12 août au second tour de la présidentielle qui opposait Ibrahim Boubacar Keïta à Soumaïla Cissé et a été marqué par des accusations de fraude et des violences au cours desquelles un agent électoral a été tué.

Source :

http://www.france24.com/fr/20180812-mali-election-presidentielle-fermeture-bureaux-vote-mort-violences-nord

Pin It




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir