Il sera entendu par le Conseil supérieur de la communication (CSC) du Burkina Faso ce mercredi 25 janvier. Le correspondant de France 24 à Ouagadougou est convoqué dare-dare pour s’expliquer sur le traitement de l’information.

Lire la suite