Emmanuel Macron avait demandé une clarification de la part de l’actuel président burkinabé. C’est chose faite. Les autorités confirment la demande de retrait des troupes françaises du pays, dans un délai d’un mois au plus tard.

Lire la suite