Dans la dernière monarchie absolue d’Afrique, un festival de musique hippie, le Bushfire, offre chaque année une étonnante bulle de liberté. Les dollars des touristes rendent le roi Mswati III tolérant.

Source :

https://www.courrierinternational.com/article/au-swaziland-la-petit-musique-du-changement

Pin It




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir