Côte-d’Ivoire: Un pouvoir acquis par la force demeure toujours un pouvoir instable

1375569849

PRAO Yao Séraphin, LDI

Le 6 janvier 2017, les FRCI ont encore manifesté de manière soldatesque à Bouaké et dans plusieurs villes du pays. Les mutins réclamaient les primes promises par le Président Ouattara pour que ces derniers viennent déloger de force le Président Gbagbo du pouvoir. C’est la deuxième fois que ces militaires revendiquent de cette façon. Pour des promesses non tenues entre des amis, les honnêtes ivoiriens ont subi les caprices de quelques soldats indisciplinés. Le régime Ouattara a eu peur car les agissements de ces militaires ressemblaient à une tentative de coup de force. Mais ce qu’il

Lire sur Connection Ivoirienne