RDC : les 17 militants de la Lucha interpellés à Goma toujours en détention

Pour être libéré, chaque militant de la Lucha interpellé mercredi à Goma pour "incitation à la désobéissance" devra s'acquitter d'une "amende transactionnelle" d'un montant d'environ 50 euros. C'est du moins ce qu'aurait décidé le parquet, explique l'un des avocats du mouvement. L'ONG Amnesty international a appelé à leur libération.

Lire l'article sur Jeune Afrique