Bataille de Mossoul: les civils piégés dans le dédale de la Vieille ville

Les forces irakiennes poursuivent les combats pour reprendre la Vieille ville de Mossoul (nord) au groupe Etat islamique, un objectif stratégique mais compliqué: des milliers de civils y sont pris au piège par les jihadistes.

En s’emparant de ces quartiers, les forces gouvernementales reprendraient du même coup la mosquée al-Nouri, lieu symbolique où le chef des jihadistes Abou Bakr al-Bagdhadi a fait son unique apparition publique en juillet 2014, quelques jours après la proclamation de son « califat » sur les territoires conquis en Irak et en Syrie.

Située sur la rive occidentale du Tigre, fleuve qui coupe la ville en deux, la Vieille ville est un dédale de petites rues fortement peuplé, guère propice à l’avancée des blindés, où l’usage d’armes

Lire sur Journal du Cameroun