Imprimer
Catégorie : aBangui

Même si les services de vaccination commencent à se remettre lentement des perturbations causées par la COVID-19, des millions d'enfants restent ainsi exposés à des maladies mortelles, car ils continuent parfois d'être privés de vaccin contre certaines maladies comme la rougeole, ont averti lundi l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'UNICEF et l'Alliance pour les vaccins (Gavi), à l'occasion de la Semaine mondiale de la vaccination.

Lire la suite