Le besoin d’enseignants se fait sentir dans le secteur de l’Enseignement supérieur avec acuité. Le changement opéré à la tête dudit ministère depuis bientôt quatre (4) ans ne semble pas y insuffler une nouvelle dynamique. Le constat amer qui saute à l’œil des acteurs des universités publiques reste la problématique du recrutement d’enseignants en nombre suffisant au profit des universités pour s’acquitter convenablement de leur mission de formation, c’est-à-dire un ‘’homme, une mission et des m [...]

Lire la source