Le 28 novembre 2017, à Ouagadougou, le président français, Emmanuel Macron, prenait un engagement, au nom de la France, de restituer les œuvres pillées à l’Afrique durant la colonisation.

Lire la suite