« Faso Dambé Ton » a ouvert la voie et a rencontré le redouté Kouffa jusque dans son « bunker ». Parler aux jihadistes reste possible à condition que les autorités et la communauté internationale en aient la volonté.

Lire la suite

Source :

https://bamada.net/reconciliation-le-dialogue-avec-les-fils-egares-du-mali-est-bien-possible

Pin It
0
0
0
s2sdefault