A priori, Skikda mériterait bien d’être déclarée ville ouverte. Ville ouverte, où tout, ou presque, est toléré, aux dépens de ses habitants qui en payent le prix.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault