«Nous voulons avoir des informations qui soient à jour. Il y a des Chagossiens en Angleterre, aux Seychelles, à La Réunion, en Belgique et en Norvège. Une petite équipe travaille sur le recensement», déclare à l’express, Olivier Bancoult, le leader du Groupe Refugiés Chagos (GRC).

Lire la suite