L’Honorable Commissaire Marie Louise Abomo, Rapporteur-Pays de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (la Commission) a appris avec consternation les informations faisant état de l’attentat terroriste survenu le dimanche 15 janvier 2023 dans une église à Kasindi au Nord-Est de la République Démocratique du Congo (RDC). Le Rapporteur-Pays, tout en condamnant avec force cet acte barbare et ignoble qui a couté la vie à 16 personnes au moins et fait 20 blessés selon les sources sécuritaires, s’incline devant la mémoire de ces victimes innocentes et présente ses condoléances sincères à leurs familles et au peuple congolais. Elle souhaite prompt rétablissement aux blessés et se tient aux côtés de la RDC en ces moments difficiles. Il faut noter que cet acte terroriste a été revendiqué par l’Etat Islamique dont la représentation en RDC serait les Forces démocratiques alliées (ADF), une milice violente sévissant dans le pays depuis des années. C’est le lieu de rappeler que la RDC est en proie à des violences à grande échelle dans sa partie Est où plus d’une centaine de groupes armés font la loi et violent les droits humains fondamentaux des populations qui pourtant, en vertu de l’article 23 de la Charte

Lire la suite