ALGER - Les écoles régionales de formation des avocats auront pour mission principale d’assurer la formation spécialisée pour les élèves avocats, en vue de l’obtention du certificat d'aptitude à la profession d'avocat (CAPA), prévoit un projet de décret exécutif fixant l’organisation et les modalités de fonctionnement de ces écoles, examiné mercredi, par le Gouvernement lors de sa réunion hebdomadaire, présidée par le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane. "Le Gouvernement a examiné un projet de décret exécutif fixant l’organisation et les modalités de fonctionnement des écoles régionales de formation des avocats, présenté par le ministre de la Justice, garde des sceaux",  indique un communique des Services du Premier ministre. Ce projet de décret exécutif, qui intervient en application des dispositions de la loi n  13-07 du 29 octobre 2013, portant organisation de la profession d’avocat, prévoit "un mode d’organisation et de fonctionnement souple et adapté pour ces écoles, en y impliquant l’Union nationale des ordres des avocats et en tenant compte de la place primordiale de l’avocat dans le système judiciaire et en matière de consécration du droit à la défense, reconnu constitutionnellement", souligne le communiqué. Selon la même source, "ces écoles auront pour mission principale d’assurer la formation spécialisée pour les élèves avocats, en vue de l’obtention du certificat d'aptitude à la profession d'avocat (CAPA), ainsi que la formation continue et le perfectionnement des avocats en exercice".

Lire la Source ...