ALGER - Les participants à une conférence organisée mercredi par le "Forum d’El Moudjahid" à Alger ont affirmé l'importance de s'imprégner des symboles de la Guerre de libération et de s'attacher à la mémoire pour contribuer à l'édification de l'Algérie nouvelle. Intervenant lors du Forum tenu au siège du quotidien El Moudjahid, à l'occasion du 68e anniversaire de la mort du héro Didouche Mourad, l'historien Mohamed Lahcène Zeghidi a souligné que "les héros dont la mémoire est célébrée aujourd'hui sont au cœur de la mémoire dans toutes ses dimensions", mettant en exergue l'importance de cette dernière (la mémoire) dans l'édification de l'Algérie nouvelle. Le conférencier est revenu, à l'occasion, sur les qualités et hauts faits du Chahid Didouche Mourad, plus jeune dirigeant parmi le groupe des 22 et du groupe des six chefs historiques, et l'une des figures emblématiques de la Révolution aussi bien à Alger que dans le nord constantinois. Le héro Didouche Mourad "a pris conscience, très tôt, de l'importance d'engager une action militaire sur le terrain, notamment après les massacres du 8 mai 1945", a-t-il soutenu, ajoutant qu'il était également "membre de l'Organisation spéciale (OS), et ce de par son travail avec Mohamed Boudiaf pour la structuration de la communauté nationale en France avant le déclenchement de la Guerre de libération". Pour sa part, le vice-président de l'Association Mechaal Chahid, Saïd Saghour a mis en avant le rôle de la mémoire dans la protection de l'identité nationale, précisant que "la mémoire jouit désormais de tout l'intérêt de la direction politique, en termes d'études et de recherches et au niveau des écoles et des différentes instances". Les intervenants en l'occurrence des historiens, des moudjahidine et des dirigeants d'organisations à dimension historique se sont référés à la citation célèbre du Chahid "Si nous venons à mourir, défendez notre mémoire", affirmant l'importance de consacrer "la communication entre la génération de la Révolution et la jeunesse actuelle, notamment face aux tentatives de porter atteinte à l'identité nationale et à ébranler les fondements des peuples et de leurs symboles".

Lire la Source ...