Contraints au chômage après leur formation par une politique du gouvernement qui limite le nombre de recrutements à la Fonction publique, des médecins diplômés Camerounais, pour survivre, sont obligés d’émigrer ou de faire des activités différentes de leur métier. BBC Afrique s’est penchée sur la question dans l’émission Au Cœur de l’Actu.

Lire la suite