Au lendemain de la réunion de Ramstein, le 20 janvier, plusieurs membres du gouvernement de Kiev se sont exprimés dans les médias du pays pour mettre en garde contre les projets du maître du Kremlin.

Lire la suite