Alors que les relations entre la France et le Burkina Faso se dégradent, il se peut que les médias français soient suspendus dans le pays. RFI a été suspendu en décembre 2022. Le correspondant de France 24 a été convoqué le mardi 24 janvier. Au Burkina Faso, le correspondant de la chaîne française France24, à Ouagadougou a été convoqué pour le 24 janvier par le Conseil Supérieur de la Communication (CSC). Le régulateur souhaite lui demander des explications sur le traitement réservé à l’information sur l’enlèvement des femmes à Arbinda, dans le Sahel burkinabè. Selon France 24, le rapt des 66 femmes, enlevées à Arbinda les 12 et 13 janvier puis libérées par l'armée burkinabè le 20 janvier, avait été le fait de « des rebelles islamistes ».

Lire la suite