Dans son projet de développement, le Congo veut une ressource humaine compétente dans les secteurs prioritaires à l’instar des domaines maritime et des données statistiques. Le gouvernement de la République du Congo a adopté, le 19 janvier à Brazzaville, en Conseil des ministres un projet de loi portant création d’un Institut des hautes études maritimes et fluviales (IHEMF). Selon le Conseil, « il s’agit d’un établissement de formation pédagogique de très haut niveau, à compétence maritime et fluviale, dédié à la formation des personnels de la force publique et des personnels civils en matière de lutte contre les phénomènes d’insécurité maritime et fluviale, de risques sécuritaires et des problématiques environnementales dans ces espaces et de recherche dans les domaines maritime et fluvial ».

Lire la suite