FeaturedEn Egypte, les publications sur internet jugées inappropriées font souvent l’objet de peines pénales. Souhaitant obliger les réseaux sociaux à adapter le contenu aux mœurs locales, les autorités travaillent sur une réglementation visant à astreindre ces plateformes à l’obtention d’une licence pour mieux les réguler. En Egypte, le conseil suprême de régulation des médias travaille sur une loi une qui obligera les réseaux sociaux à obtenir une licence pour être autorisés sur les terminaux mobiles locaux.  L’information a été rendue publique par Karam Gabr, le chef du Conseil suprême de régulation des médias, qui s’exprimait le 22 janvier devant le parlement. « Cette nouvelle procédure législative et juridique vise à protéger nos enfants et nos citoyens des idées dangereuses que ces plateformes propagent », a-t-il déclaré après un appel des sénateurs à imposer des contrôles sur les réseaux sociaux.

Lire la suite