La diminution de moitié des augmentations de capital en 2021 ainsi que l’absence d’opération par placement privé sont à l’origine de cette forte baisse des opérations sur titre de capital au Maroc, selon un rapport de l'Autorité marocaine du marché des capitaux. Au Maroc, les opérations sur titre de capital, comprenant les introductions en bourse, les augmentations de capital, les offres publiques (d’achats ou de retraits) ainsi que les opérations par placement privé étaient en baisse en 2021, selon le rapport annuel 2021 du régulateur du marché financier au Maroc. En termes de volume, ces opérations ont chuté de 47 % pour atteindre 2,4 milliards de dirhams (653 millions $) à fin 2021, contre 4,4 milliards de dirhams en 2020.

Lire la suite