WASHINGTON - La qualité de l'eau, polluée par les nitrates, les métaux lourds et les microplastiques, est devenue "une crise invisible" qui touche pays riches comme pays pauvres, s'est alarmée la Banque mondiale dans un rapport publié mardi.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault