Tiger Brands, le fabricant sud-africain de biens de consommation, réfléchit à une cession de sa division en charge des activités de transformation de viande (Value Added Meat Products-VAMP), indique Reuters. Cette démarche intervient dans un contexte où la compagnie doit faire face à un recours collectif à propos de son rôle dans l’épidémie de listériose qui s’est déclenchée en janvier 2017 et a fait plus de 200 morts.

Lire la suite