Des éléments des « 3R », signataire de l’accord de paix de février, auraient organisé une réunion avec des habitants de deux villages avant d’ouvrir le feu sur l’assemblée.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault