Les premières manifestations ont éclaté lundi au Zimbabwe pour dénoncer la forte hausse des prix du carburant décrétée par le président Emmerson Mnangagwa, de plus en plus ouvertement critiqué pour son incapacité

Lire la suite