Presse internationale

Et maintenant notre survol hebdomadaire de l’actualité culturelle: C’est Culture Hebdo, avec Roger Muntu aux commandes!

Lire la suite

À la date du 31 janvier 2021, le Burkina Faso héberge 19 823 Maliens réfugiés. Suite aux attaques terroristes et l’insécurité qui commençaient à s’installer autour et dans les camps de réfugiés de Mentao, dans la province du Soum et de Goudebo, dans le Seno, le gouvernement et le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés ont décidé de mieux sécuriser les camps.

Lire la suite sur rfi.fr

L’enseignement de l’éducation sexuelle à l’école soulève un débat controversé dans plusieurs pays africains au regard des croyances culturelles et religieuses. En RDC, les écoles catholiques ont initié un module de cet enseignement dans le cadre du cours d’éducation à la vie familiale depuis 1970, afin de lutter contre les grossesses précoces et les maladies sexuellement transmissibles chez les adolescents et les jeunes. En 1989, le ministère de l’Enseignement primaire et secondaire a créé une commission nationale dans ce sens et ce cours se donne dans plusieurs écoles depuis lors. Mais cela ne fait pas l’unanimité chez les Congolais.

Lire la suite

Comment améliorer la diversité et la représentativité sur Wikipédia ? Alors que l'encyclopédie collaborative manque d'articles sur les personnalités africaines et afro-descendantes, collectifs et communautés de bénévoles se forment pour recruter des contributeurs décidés à changer les choses.

Lire la suite sur rfi.fr

Au Nigeria, environ 30 personnes étaient portées disparues après l'attaque jeudi soir par des hommes armés dans un établissement scolaire à Afaka dans le nord du Nigeria. C’est ce qu’ont affirmé vendredi les autorités locales dans un communiqué. L'ex-président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz et une dizaine de hautes personnalités ont été inculpés jeudi à Nouakchott pour corruption et placés sous contrôle judiciaire. M. Ould Abdel Aziz qui a fait plus de dix ans au pouvoir, crie au "règlement de comptes". Le Sud-Africain Patrice Motsepe a été élu par acclamation président de la Confédération africaine de football, vendredi à Rabat, où il était le seul candidat, les autres s'étant rangés derrière lui sous l'impulsion de la Fifa. Aucune voix dissonante ne s'est exprimée durant cette 43e assemblée générale de la CAF. Afrique du sud toujours, le roi des Zoulous, Goodwill Zwelithini, est mort vendredi à l'aube à 72 ans. Le roi zoulou avait été hospitalisé en février, souffrant de diabète. Il était "un symbole important de l'histoire, de la culture et du patrimoine", a rapidement salué le président sud africain Cyril Ramaphosa

Lire la suite

Véron Mosengo-Omba, Directeur de la division Associations membres de la FIFA, remplace le Marocain Abdelmounaïm Bah au poste de chef de l’administration (Secrétaire général) de la Confédération africaine de football (CAF). Patrice Motsepe, le nouveau président de la CAF, a par ailleurs choisi ses cinq vice-présidents : le Sénégalais Augustin Senghor (1er), le Mauritanien Ahmed Yahya (2e), le Djiboutien Suleïman Waberi (3e), le Camerounais Seydou Mbombo Njoya (4e) et la Comorienne Kanizat Ibrahim (5e).

Lire la suite sur rfi.fr

En Centrafrique, 118 circonscriptions sont appelées à voter ce dimanche 14 mars pour les législatives. Il s’agit du deuxième tour pour 49 circonscriptions. Les 69 autres circonscriptions vont revoter car elles ont été empêchées ou bien le vote a été annulé, lors du premier tour, le 27 décembre dernier.

Lire la suite sur rfi.fr

Le seul candidat sud-africain Patrice Motsepe est confirmé en tant que président de la Confédération africaine de football (CAF), après que des réunions organisées par la FIFA ont conduit le magnat des mines à devenir le seul candidat.

Lire la suite

L'ex-chef de l'Etat "a refusé de répondre aux questions du juge, s'en tenant à l'immunité que lui confère la Constitution".

Lire la suite

Au Rwanda, Paul Rusesabagina a annoncé qu’il ne se présentera plus devant les juges. Lors de la sixième audience de son procès, vendredi 12 mars, l’opposant a estimé qu’il ne bénéficie pas d’un procès équitable et refuse donc de continuer à y participer.

Lire la suite sur rfi.fr

Des pirates ont enlevé 15 membres d'équipage d'un navire-citerne du nom de Davide B, dans le Golfe de Guinée, a déclaré vendredi dans un communiqué la compagnie maritime néerlandaise Poli Shipmanagement.

Lire la suite

En un demi-siècle de règne, il a réinstauré les danses des vierges et appelé à chasser du pays les immigrés, ces "poux", ces "fourmis". A la fois vénéré et controversé, le roi des Zoulous, Goodwill Zwelithini, est mort vendredi en Afrique du Sud, à 72 ans.

Lire la suite

Des hommes armés ont attaqué jeudi soir une école dans le nord du Nigeria, enlevant plusieurs élèves dont le nombre exact reste à confirmer, ont affirmé vendredi à l'AFP la police locale et des habitants. Selon le quotidien This Day, "une trentaine d'étudiants, filles comme garçons, n'ont toujours pas été retrouvés". Il s'agit de la quatrième attaque d'école en moins de trois mois dans le nord-ouest et le centre du Nigeria, où des groupes criminels, appelés "bandits" par les autorités, attaquent des villages, volent du bétail et pratiquent des enlèvements contre rançon depuis une dizaine d'années. Des hommes munis d'armes à feu ont envahi jeudi vers 20H30 GMT (21H30 locale) un établissement secondaire de la localité de Mando, située dans l'Etat de Kaduna. Au moment de l'attaque, environ 300 élèves se trouvaient dans cette école, mais le nombre d'étudiants kidnappés restait flou vendredi matin. "Il y a eu un kidnapping à l'établissement de formation en Eaux et Forêts, mais nous n'avons pas de détails sur le nombre d'élèves enlevés", a déclaré à l'AFP le porte-parole de la police de Kaduna, Mohammed Jalige. "La police et l'armée travaillent actuellement à les localiser et à les secourir", a-t-il ajouté. Le ministre local des Affaires internes de l'Etat de Kaduna, Samuel Aruwan, s'est rendu vendredi dans l'école attaquée, confirmant l'enlèvement, et précisant qu'une enquête avait été ouverte. Des habitants de Mando ont affirmé à l'AFP avoir entendu de très nombreux coups de feu tirés dans la soirée de jeudi, mais ne s'être pas inquiétés, pensant qu'ils provenaient d'un centre de formation pour officiers militaires à proximité. "Ce n'est seulement lorsque nous sommes allés prier à la mosquée ce matin que nous avons appris que des hommes armés avaient enlevé des élèves", selon l'un des habitants, Mustapha Aliyu. La localité de Mando est fréquemment la cible de groupes criminels qui multiplient les vols à main armée, en particulier le long de l'autoroute reliant la ville à l'aéroport de Kaduna. En 2020, des groupes criminels ont tué plus de 937 personnes, kidnappé 1.972 personnes et volé près de 7.195 têtes de bétail dans le seul Etat de Kaduna, selon les autorités locales. Mais les autres Etats frontaliers sont également la cible de ces bandes, agissant par appât du gain, et a priori sans motivation idéologique. Le 26 février, 279 adolescentes avaient été enlevées d'un pensionnat dans l'Etat de Zamfara et libérées cinq jours plus tard. Début décembre, 344 jeunes garçons avaient été enlevés dans un pensionnat à Kankara, dans l'Etat de Katsina, avant d'être relâchés au bout d'une semaine, après des négociations.

Lire la suite

L'homme d'affaires sud-africain Patrice Motsepe a été élu vendredi à la tête de la Confédération africaine de football (CAF), a-t-on appris de source officielle. Selon l'Agence France Presse, M. Motsepe, 59 ans, avait élu "par acclamation". Il succède au Malgache Ahmad Ahmad dont le mandat tumultueux s'est terminé sur fond d'allégations de malversations. Le 8 mars le Le Tribunal arbitral du sport (TAS) avait suspendu ce dernier pour une période de deux ans. On lui reprochait, entre autres, d'avoir utilisé l'argent de la CAF pour inviter certains présidents de fédérations nationales à un pèlerinage à La Mecque. Le vote de vendredi n'est pas une surprise, étant donné que chacun des quatre autres candidats à la tête de la CAF s'étaient tous retirés. Il s'agissait de Augustin Senghor (Sénégal) et Ahmed Yahya (Mauritanie) et Jacques Anouma (Côte d'Ivoire). Des retraits attribués à la diplomatie du chef de la FIFA, l'Italien Gianni Infantino, dans le cadre d'un accord de partage du pouvoir. En vertu de cet accord, les autres postulants devraient se voir attribuer les postes de vice-présidents.

Lire la suite

C’était il y a quatre ans ; le 12 mars 2017, en République démocratique du Conto (RDC), étaient assassinés Michael Sharp et Zaida Catalan, deux experts de l’ONU qui enquêtaient sur les violences dans le Kasaï-Central.

Lire la suite sur rfi.fr

La lutte contre le terrorisme dans le nord du Mali où des échanges d'informations et patrouilles communes sont mises en œuvre. Les forces alliées sur le terrain mutualisent de plus en plus leurs efforts pour combattre le terrorisme.

Lire la suite sur rfi.fr

jooble Emploi pour francophone à l'étranger

 
 

 

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que NotAllowedScriptReCAPTCHA, Google NotAllowedScriptMaps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce site web utilise un certain nombre de cookies pour gérer, par exemple, les sessions utilisateurs.