Le gouvernement du Burkina Faso a confirmé lundi avoir demandé le départ des troupes françaises basées dans le pays dans un délai d'un mois. Les autorités comptent sur un "sursaut patriotique" des burkinabè pour combattre le jihadisme, tout en appelant au soutien matériel de leurs alliés. Décryptage.