Un porte-parole du M23, à l'offensive dans la République démocratique du Congo, a affirmé jeudi que le groupe rebelle n'était "pas vraiment concerné" par l’accord de cessez-le-feu conclu la veille à Luanda, en Angola.

Lire la suite