En Tanzanie, il est désormais interdit de récolter des avocats trop verts s’ils sont destinés à l’exportation. Le pays veut préserver la bonne réputation de sa production