Des travailleurs sans-papiers condamnés à MonacoSix hommes d’origine comorienne travaillaient dans différents restaurants de la Principauté avec un permis de travail qu’ils avaient obtenu grâce à de faux documents d’identité.« Ma seule intention était de travailler », s’explique l’un des prévenus à la barre.

Lire la suite