« Le parti RADHI déplore et condamne l’attitude irresponsable de l’ex président Ahmed Abdallah Mohamed Sambi, de ses complices et de ses avocats, de se retirer des débats de l’audience.Cette stratégie de la chaise vide, de se soustraire de ses responsabilités historiques, prouve encore une fois le mépris de cet ex premier magistrat du pays et de ses avocats à l’égard de la justice comorienne et au peuple comorien qu’il a lâchement trahi et qui ne demande que la manifestation de la vérité.

Lire la suite