L’armée burkinabè a affirmé dimanche avoir tué 32 « terroristes » au cours de deux jours d’opérations dans le nord du pays, gangréné par des attaques jihadistes de plus en plus fréquentes et meurtrières.

Lire la suite