Quatre banques européennes de développement, dont la société publique belge Bio, financent une entreprise produisant de l’huile de palme en République démocratique du Congo (RDC) qui viole les droits des travailleurs et rejette des déchets non traités, a déclaré l’organisation de défense des droits de l’homme Human Rights Watch (HRW) dans un rapport publié lundi.

Lire la suite