C’est le conflit le plus violent dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), menaçant la stabilité régionale: une quarantaine de civils ont été massacrés par des miliciens en dix jours dans la région de Beni, en représailles aux opérations de l’armée contre des rebelles ougandais.

Lire la suite