Cortège bloqué, Casques bleus pointés du doigt, magasins fermés: les habitants de Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo, ont exprimé leur colère contre les officiels et les Nations unies jeudi, au lendemain d'un nouveau massacre de civils.

Lire la suite