L’avionneur américain est convoqué, ce 26 janvier, devant un tribunal du Texas (États-Unis). Il est accusé d’avoir sciemment laissé voler des 737 MAX au logiciel défectueux. Deux appareils se sont écrasés, l’un en 2018 en Indonésie, l’autre en 2019 en Éthiopie.

Lire la suite