Alors que les élections étaient initialement prévues le 10 novembre, l'un des candidats accuse le ministère de tentative d'ingérence dans le processus électoral.   Se dirige-t-on vers un conflit entre l'Association Internationale de Boxe (IBA) et le ministère camerounais en charge des sports ? Nous sommes tentés de répondre par l'affirmative. Les deux institutions sont à couteaux tirés. Tout commence le 23 décembre 2022. Selon nos confrères de Stopblablacam, le président sortant de la fédération camerounaise de boxe, Bertrand Mendouga, également candidat à sa succession, a saisi l'IBA pour soupçon de tentative d'ingérence du ministère de tutelle dans le processus électoral. « Ce dernier s’oppose notamment à la commission électorale indépendante (CEI) mise sur pied à l’issue de l’assemblée générale (AG) de la fédération en novembre dernier et validée par le Minsep dans son rôle de contrôle de conformité. À l’initiative du bureau sortant, une autre AG a été convoquée et a abouti à la mise en place d’une nouvelle CEI.

Lire la suite