Selon le ministère des Travaux publics, constitués de responsables des services centraux et des services déconcentrés, d’ingénieurs de suivi et de des certains responsables des organisations, les participants à l’atelier 1 ont été édifiés à la maîtrise du processus de contractualisation. Réunis au sein de l’atelier N°1 avec pour thème « Contractualisation : élaboration des dossiers d’appel d’offres et procédures de passation des marches », les participants à la Conférence semestrielle des services centraux et déconcentrés du Ministère des Travaux Publics exercice 2023, se sont accordés pour relever les défis de la contractualisation. A l’entame des travaux, il été indiqué qu’avant le lancement de tout appel à la concurrence ou toute consultation, le Maître d’Ouvrage est tenu de réaliser une étude en vue de déterminer aussi exactement que possible, la nature et l’étendue des besoins à satisfaire. Pour les marchés d'entretien et/ou de réhabilitation des routes ou ouvrages d'art, de réfection d'édifices ou des équipements, les études préalables comprennent notamment le relevé des dégradations et indiquent le niveau de service recherché.

Lire la suite