Imprimer

  Bah Oury, le président de l’UDRG est décidément un réel inconciliable belliqueux : il peine à se trouver une place parmi les siens.

Catégorie : Kababachir