Imprimer
Catégorie : La Libre

Une carte blanche de Jean-Philippe Schreiber, historien, professeur ordinaire à l’ULB. L’ambassadeur Johan Swinnen, qui fut en poste à Kigali à l’époque où se préparait l’horreur de la nuit rwandaise, se trouve ça et là des tribunes pour distiller un discours de travestissement de l’histoire.

Lire la suite