Quatre membres de la milice d’extrême droite « Oath Keepers » ont été reconnus coupables lundi de sédition pour leur rôle dans l’assaut du Capitole, à l’issue du second procès organisé sur ce chef d’accusation extrêmement rare.

Lire la suite ...