Cent quatre-vingt-douze des 193 personnes arrêtées samedi à l’université San Marcos où elles étaient hébergées pour pouvoir participer aux manifestations contre la présidente péruvienne Dina Boluarte ont été libérées dans la nuit de dimanche à lundi, selon le parquet.

Lire la suite ...