Berlin, qui a annoncé une première livraison de quatorze blindés, fait le « nécessaire » pour soutenir l’Ukraine mais veut « empêcher une escalade » avec la Russie, a dit le chancelier Olaf Scholz. Selon la presse allemande, Kiev pourrait recevoir jusqu’à 80 Leopard.

Lire la suite